Nina Lemahieu

Nina Lemahieu

Rédactrice Web

L’état des lieux du secteur e-commerce en France en 2021

Publié le 02/03/2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le commerce en ligne figure dans le haut du classement des secteurs d’activité les plus impactés positivement par la crise du covid-19. Un secteur qui connaît une forte croissance et qui doit, comme tous les autres secteurs, s’adapter de plus en plus aux bouleversements liés à la crise sanitaire, mais également à la transition écologique.
Bien comprendre le contexte actuel est pourtant un élément indispensable pour les entreprises de e-commerce qui souhaitent mieux se faire connaître. Essayons donc de démêler le vrai du faux en ce qui concerne les grandes tendances du commerce en ligne en France en 2021.

Les ventes de bien en ligne ont nettement augmenté en 2020

Selon une étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FAVED) publiée ce mois de février, la vente sur internet a enregistré une augmentation de 8,5% en 2020. Ce chiffre cache en fait quelques disparités, puisque le secteur tertiaire, et notamment le tourisme et l’évènementiel, continue de connaître des difficultés en raison de la crise sanitaire. Mais sur le front du commerce de biens, la croissance est à deux chiffres.

Toujours selon les données de la FAVED, l’augmentation de la vente de biens sur internet a en effet dépassé les 30 % en 2020 ! Cette hausse est bien sûr une conséquence des mesures de confinement et de la fermeture en France des commerces dits “non essentiels”. Elle a notamment été boostée par la généralisation du système du “click and collect”, adopté par les petites comme par les grandes enseignes.

Plus globalement, c’est l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux qui ne cesse de s’intensifier. Selon le cabinet de mesure d’audience Médiamétrie, le temps moyen passé sur internet en France aurait bondi de 15% en 2020. Bien plus qu’un effet de mode passager, le phénomène de digitalisation de la société française est général. Culture, loisirs, mode, soins…. tous les secteurs de notre vie quotidienne sont touchés.

+ 1 %
c'est l'augmentation de la vente de biens sur internet en 2020

Source : Faved

La bonne nouvelle, c’est que les rois du net, comme Amazon, ne devraient pas être les seuls à rafler la mise liée à l’augmentation de la consommation en ligne. En effet, l’étude conduite par Médiamétrie constate aussi une diversification des usages sur internet, avec une hausse du nombre de sites fréquentés et d’applications utilisées. Nombreuses sont donc les entreprises susceptibles de pouvoir profiter de cette tendance de fond !

Les internautes privilégient de plus en plus les achats éthiques et responsables

Ces dernières années, la dégradation du contexte sanitaire et environnemental a fait naître dans la population un fort sentiment de vulnérabilité. La conséquence sur les pratiques de consommation est majeure. Aujourd’hui, les clients mettent davantage de sens dans ce qu’ils achètent. Ils exigent de ceux qui les fournissent plus de responsabilité et adhèrent plus facilement au produit vendu si celui-ci présente certaines qualités éthiques ou environnementales.
Ce constat est particulièrement vrai sur internet, où plus de la moitié des internautes déclare que l’éthique et la morale des marques ont un impact sur leurs achats. L’éco-responsabilité est donc devenue un argument publicitaire très fort. Elle apparaît à différentes étapes du processus de vente : composition des produits (éco-matériaux, lutte contre les perturbateurs endocriniens), pratiques internes et organisationnelles de l’entreprise (participation des salariés, politique d’insertion), logistique (produits locaux, zéro déchets) etc…
Aussi, plus que la propriété, c’est l’usage qui est fait d’un produit qui séduit de plus en plus de consommateurs. Pour preuve, les locations et systèmes d’abonnements ne cessent de faire des adeptes. Cette forme de consommation alternative séduit une partie de la population soucieuse de la préservation de la planète et opposée à la surconsommation.

Outre les aspects environnementaux, les difficultés d’approvisionnement liées à la pandémie de covid-19 ont rendu au “made in France” ses lettres de noblesse. Les français sont de plus en plus nombreux à vouloir soutenir leurs commerçants de proximité. D’où une exigence croissante pour la mise en place de services de commande et de livraison en ligne accessibles dans les boutiques de leur quartier.

Par dessus-tout, l’individu 2.0 a le souci de se sentir en adéquation avec ses valeurs jusque dans ses comportements d’achat. Au-delà d’un bien et d’une transaction, c’est presque une réalisation de soi que recherche le consommateur quand il s’identifie à une marque ou à un produit. Mettre en place un univers et un discours autour de sa boutique en ligne se révèle donc crucial pour celles et ceux qui cherchent à se développer voire à se démarquer par le biais d’internet.

Les réseaux sociaux sont devenus essentiels pour faire connaître et développer sa boutique en ligne

On ne le dira jamais assez, mais l’utilisation savamment dosée des réseaux sociaux pour faire la publicité de ses produits joue un rôle crucial dans le développement des commerces en ligne. Internet vous offre plus que la possibilité de mettre en place une vitrine pour votre boutique. Aujourd’hui, les internautes attendent du e-commerce des informations fiables, des interactions, voire même, du divertissement. Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, Tik-Tok… toutes ces plateformes condensent une manne de clients potentiels pour votre e-boutique.

Pour preuve, les jeunes âgés de 18 à 30 ans sont plus de 50% à suivre au moins une marque sur les réseaux sociaux et un bon quart d’entre eux diffuse et partage leurs contenus. C’est sûr, faire sa publicité sur Facebook permet de viser plus loin, en attirant un panel de nouveaux clients de manière dématérialisée. Au-delà, une stratégie de développement web réussie peut aboutir à la construction d’un réseau de consommateurs durable, conséquence de l’effet de communauté qui se produit sur ces plateformes.

Plus de
1 %
des jeunes âgés de 18 à 30 ans suivent au moins une marque sur les réseaux sociaux​
Source: Baromètre des nouvelles tendances de consommation 2019, Wavestone
Bien se faire connaître sur les réseaux sociaux est le fruit d’un savant mélange. Internet est un lieu en perpétuel évolution, c’est pourquoi il est précieux pour ceux qui se lancent d’anticiper les nouvelles tendances. Parmi celles-ci, il semble que la communication multimédia soit devenue un moyen efficace pour gagner en visibilité. Notamment, le format vidéo, qui permet de jongler efficacement entre divertissement et image de marque, occupe une place prépondérante. Les contenus photos et vidéos ont gagné en importance à travers la multiplication sur internet des “influenceurs”. Qu’ils tiennent un blog, un compte Instagram ou une chaîne Youtube, leur avis a un impact direct sur leur audimat, qui peut représenter jusqu’à plusieurs millions d’individus !
De manière générale, la diversification des modes de communication sur internet doit pouvoir vous servir à développer une meilleure interaction avec vos potentiels clients. De nos jours, il ne suffit plus de compter de nombreux abonnés pour espérer augmenter ses ventes ! Ce qui compte, c’est bien la qualité de votre audience, et pour s’en assurer, il va falloir faire preuve de créativité et de régularité.

Des outils pour aider les e-commerçants français à s'adapter facilement

Face à ces changements, de nombreux outils sont à votre disposition : mise en place d’une newsletter, création d’un chatbot, qui vous permettra de dialoguer directement ou de manière automatisée avec vos visiteurs, création de publicités en ligne sur Facebook, Instagram et Google Shopping (comme le propose notre application Raive.app), lancement de jeux concours… Ou plus ambitieux, adoptez le tout nouveau-né du e-commerce, à savoir le live-shopping, qui fait aujourd’hui recette. Notamment, de récentes études montrent que les contenus live augmentent considérablement le taux de conversion des sites des entreprises qui s’y essaient. 

Si Internet est en révolution permanente, le e-commerce, quant à lui, conserve quelques impondérables. Notamment, les moteurs de recherche restent la source d’inspiration principale de plus de la moitié des consommateurs, avant l’achat d’un produit en ligne. Cela signifie que votre présence sur Google par exemple, doit être particulièrement travaillée. Actualiser régulièrement le contenu de sa e-boutique sur l’application Shopify est un must pour accéder au meilleur référencement possible. Autre priorité du consommateur 2.0, la sécurité et la praticité du mode de livraison. Le respect des règles de protection des données, un solide service après-vente, des modalités de paiement sécurisées… sont autant de facteurs de réussite pour le développement de votre e-boutique.

Alors, on s’y met ensemble ? Découvrez ici l’outil Raive.app et n’hésitez pas à nous contacter pour discuter ensemble de la croissance de votre boutique e-commerce à travers la publicité Facebook, Instagram et Google Shopping.